Fullscreen
Loading...
 
[Show/Hide Left Column]

Méthodologie d'Expression Ludocréative

L'Expression Ludocréative est une démarche méthodologique qui réunit des concepts et des procédures donnant lieu à une proposition pédagogique basée sur l'expression. Cette proposition pédagogique s'est constituée autour de multiples recherches et est issue des travaux de synthèse présentés par le Professeur Dr. Raimundo Dinello.
La démarche méthodologique d'Expression Ludocréative s'adresse aux enseignants, aux éducateurs, aux animateurs socio-culturels.
Les profonds changements de la société en ce début de siècle sont une invitation à entrevoir un nouvel horizon d'éducation et d'instruction pour tous. La proposition pédagogique fondée sur l'expression ludocréative offre les moyens pour créer de nouvelles perspectives . En effet, elle répond à la nécessité de considérer l'enfant, les jeunes ou les personnes - y compris les enseignants - comme protagonistes principaux dans le processus de formation et d'apprentissage. Elle tente de répondre aux manifestations de l'intelligence de la nature humaine sous l'impulsion ludique, à l'expectative sociale d'être plus créatif, aux besoins de forger son identité dans le respect de la Déclaration des Droits de l'Homme, sans oublier un savoir-vivre en permanente évolution.
Image

L'Expression Ludocréative a pour fondements essentiels :
  • Le "protagonisme" de tous et de chacun
  • La permanente interaction des hétérogénéités
  • La reconnaissance de l'impulse ludique
  • L'expression comme voie de l'affirmation de l'être
  • L'ouverture sur l'identité culturelle
  • La créativité comme sens social du processus d'individuation
  • L'évolution d'un champ pédagogique comme instrument essentiel à l'éducation et à l'enseignement
Dans le contexte de l'enseignement, l'enseignant ouvre un espace orienté vers la recherche, la découverte, l'envie d'apprendre. Pour ce faire, il configure un champ pédagogique, en mettant à disposition des objets multiples propres à dynamiser le processus d'interaction sujet-objet(s)-autre(s) sujet(s).
La diversité des objets offerts à la transformation devient représentative d'une hétérogénéité du groupe et permet de grouper les activités d'expression en cinq aires d'expression:
  • Aire d'expression plastique
  • Aire d'expression musicale
  • Aire d'expression scénographique
  • Aire des jeux et du mouvement corporel
  • Aire d'initiation culturelle
A partir de là, l'éducateur, l'enseignant, l'animateur social reçoit les questionnements des enfants, met en dialogue les expériences, fait émerger des hypothèses, invite à la recherche d'informations assurant ainsi l'articulation entre les activités d'expression et la systématisation des savoirs tels que: valeurs de convivialité, démarches cognitives assorties d'acquisitions de contenus objectivés, habiletés psychomotrices, sensibilité esthétique.


Le champ pédagogique

Le champ pédagogique est un lieu qui s'organise pour le protagonisme de celui qui apprend. Dans cette optique, les jeux, l'activité ludique occupent une large place et génèrent un climat vivifiant de confiance et de joie. Ainsi, l'enseignant, l'éducateur, l'animateur déploie un éventail d'instruments qui donnent lieu à des interactions d'expressions créatives; ceci, en suivant une séquence à travers laquelle on trouve la modalité d'une application méthodologique.
Au sein de cet espace, les enfants et les adultes peuvent donner forme à leurs expressions ludiques et créatives qui amènent un plaisir de réalisation.
Le champ pédagogique devient le lieu de découvertes et d'expérimentations multiples, d'essais divers, recommencés, renouvelés, de confrontations d'expériences d'où peut aussi s'opérer une articulation entre les activités d'expression et la systématisation des savoirs, tels que valeurs de convivialité, contenus objectivés, habiletés psychomotrices, sensibilité esthétique, représentés par les concepts respectifs.


Les aires d'expression créative

Les jeux, l'esprit ludique sont l'expression de la joie de vivre. C'est au travers du processus ludique que nous déployons nos potentialités.
La créativité fait écho à une société en permanente évolution et l'actualiser au quotidien permet de confirmer et construire notre identité.
L'enseignant, l'éducateur, l'animateur,... déploie un éventail d'instruments qui donnent lieu à des interactions ludiques et créatives; ceci, en suivant une séquence à travers laquelle on trouve la modalité d'une application méthodologique.


L'aire d'expression plastique

Cette aire réunit les lignes et les tracés picturaux, la mise en forme tridimensionnelle d'objets multiples, la réalisation de sculptures, des créations volumineuses à partir de matériaux divers, la mise en place de collages et de maquettes.
Elle ouvre la voie à toutes les notions logico-mathématiques et géométriques (lignes, volumes, surfaces, nombres, couleurs, plans...)


L'aire d'expression musicale

Cette aire est le lieu de l'exploration des bruits, des sons du monde, des voix et des instruments.
Elle facilite la reconnaissance de la différenciation auditive et permet les essais multiples de chants, d'harmonisation des sons, d'expériences rythmées et de sensations mélodieuses.
Elle ouvre la voie à l'initiation linguistique et à la communication sociale, c'est-à-dire au langage.


L'aire d'expression scénographique

Cette aire offre toutes les possibilités pour se déguiser, faire des jeux de rôles, se grimer, dramatiser des contes et des légendes en utilisant la fantaisie des masques ou des marionnettes ainsi que toute la variété des représentations théâtrales et/ou des rôles personnifiés.
Elle permet l'évolution de la maturité affective et contribue au processus d'affirmation de l'identité.


L'aire de jeux et du mouvement corporel

Cette aire propose toute forme d'évolution du corps dans l'espace: mouvements dansés, jeux de courses, d'équilibres, jeux avec des objets divers, parcours avec obstacles.
Elle met en relation l'évolution du corps, son image intériorisée, les nuances de la coordination motrice et l'orientation spatiale.


L'aire d'initiation culturelle

Cette aire permet de reprendre les comptines, les chansons, les rondes, les jeux de la tradition, de même que les légendes et danses folkloriques...
Elle ouvre la voie à la rencontre intergénérationnelle ainsi qu'à l'appropriation du vocabulaire; elle est une voie fondamentale d'affirmation de l'identité culturelle.



Glossaire


1º Expression

elle s’entend comme chemin d’affirmation du sujet et construit des processus qui définissent l’identité. Très important pour la confirmation de l’estime de soi.

2º Ludique

c’est une impulsion de vie, qui mène à découvrir des nouveautés ; elle est très liée à l’imaginaire et se manifeste avec joie. Dans le développement des activités ludiques l’on prend une distance qui permet de différencier le sujet de l’objet et qui rend possible les propositions alternatives aux problèmes.

3º Créatif

qualifie une expectative de création permanente, avec des possibilités de comprendre et d’innover. En combinant une proposition dans la marge de liberté, de manière à ce que chacun puisse s’approprier son apprentissage. C’est fondamental dans la perspective d’avenir.

4º Champ pédagogique

c’est l’organisation de l’espace d’apprentissages et de son animation ; il se constitue d’objets multiples ou semblables en vue de tâches réelles, pour qu’ainsi, tant l’adulte que les enfants, puissent intervenir plus sur les questions du champ pédagogique que sur les conflits des sujets.

5º Le protagonisme

est le fait de celui qui apprend en interaction avec des objets et des autres sujets. L’hétérogénéité des sujets et la diversité des objets sont des facteurs qui favorisent l’interaction.

6º Les aires d’expression (dans leur spécificité et leur intégration)

elles correspondent à l’idée d’éducation intégrale et de processus d’individuation. (Formes; sons et musiques; scénographie théâtrale; expression corporelle dans la joie; folklore, qui inclut les épopées et les légendes).

7º L’interaction

c’est une action « entre »… qui modifie les deux pôles ; instrument innovant de l’apprentissage qui favorise une nouvelle compréhension, qui résulte de l’action des uns et des autres. C’est l’instrument par excellence pour l’expression créative en groupe.

8º La diversité des objets

constitue un ensemble qui représente le monde qui nous entoure ; elle nous met en relation avec l’univers physique (matériel) et l’univers symbolique (signification représentée). Avec cela, nous nous introduisons dans l’univers de l’imaginaire et dans la compréhension de la logique mathématique. Les objets permettent l’essai et évitent la violence entre sujets.

9º L’hétérogénéité

est un concept fondamental ; il se relie avec le respect de la différence, avec la biodiversité de la nature, avec la démocratie ; c’est un principe de vie qui s’expérimente dans la convivialité.

10º Les animations pédagogiques

sont une manière de donner vie au champ pédagogique, aux objets, une façon de proposer des interactions. Elles ont des aspects d’exigences marquées et des aspects de libre essai, elles se réfèrent aux apprentissages dans le projet pédagogique. Elles sont un défi avec une liberté.

11° Le conflit pédagogique

moment d’interférence ou de déstabilisation individuelle ou groupale face au processus d’expression ou d’évolution qui exige une définition du Sujet pour qu’il désire un nouvel apprentissage.

12º L’articulation

c’est une connexion de l’impulse ludique avec les méthodes scientifiques ; une articulation entre les activités d’expression et la conceptualisation ; allant des objets vers une problématique et/ou une signification. C’est un processus de resignification.

13º Processus épistémique

c’est un processus d’organisation de savoirs qui dans l’expression ludique va de l’expérience à la conceptualisation ; du vécu aux conclusions et définitions personnelles. Dans l’alphabétisation, il va du faire à l’émotion et de celle-ci à la pensée. Comme la construction scientifique, part de l’expérience multiple vers la définition conceptuelle. Processus qui assure les apprentissages.

14º Processus d’identité

au fur et à mesure que les apprentissages s’intègrent, l’être va se définir, s’affirmer dans ses potentialités ou en s’adaptant dans de fragiles tentatives de mimétisme. L’identité réunit divers aspects essentiels ; c’est un processus d’élaboration d’une synthèse de soi-même, en étroite relation avec les valeurs culturelles de la région. Sont en jeu tant la mémoire historique que le dynamisme des projets d’avenir.

15º Expressivité

qualité d’un objet créé qui évoque des sentiments et des idées chez celui qui l’observe expérimentalement. (Ce vocable réunit l’expérience et les émotions).

16º Intégralité

qui cherche le développement des parties dans un ordre du tout. On peut la comprendre en référence à la formation de la personne comme aussi la conjonction des connaissances des diverses sciences.

17º Symbolisme

la particularité du symbole consiste à signifier ce qui va au-delà, le transcendant. Les symboles représentent des réalités qui se rencontrent hors de la portée directe et qui sans le symbole seraient intangibles. Il représente le passé, le futur, ou de multiples et profondes valeurs.

18º Conviction

attitude de l’éducateur en référence à sa capacité de stimuler les sentiments de l’éduqué concernant sa capacité d’apprendre, de grandir et de vivre ensemble.

19° Méthodologie

logique du chemin qui assure de pouvoir atteindre le but. Elle permet de dépasser des tendances possibles ou des faiblesses subjectives. Elle évite de se perdre dans des thématiques fortuites.

20° Pédagogie

science pour traiter, orienter et assurer les apprentissages qui facilitent la croissance globale des disciples (enfants, jeunes, adultes,…) Science pour comprendre et assurer les processus d’intégration sociale. Science qui étudie et assure l’adéquation des êtres vivants à l’évolution de leur environnement écologique.




Created by ursula vaucher. Last Modification: Sunday 26 of March, 2017 17:51:10 CEST by Julien Savary.

Theme: Twist